Bourgs-centres, Petites villes de demain

Imaginons le coeur de ville de demain
Lauréates de l'appel à projet pour la revitalisation des bourgs-centres, les communes de Vittel et Contrexéville mobilisent habitants, commerçants et forces vives du territoire pour imaginer les centres villes de demain.

    La revitalisation, pourquoi ?
    Vieillissement de la population, fermetures de commerces, bâti dégradé ou en friche… Les centres-villes de Contrexéville et Vittel n'échappent pas aux difficultés économiques et démographiques qui touchent l'ensemble des bourgs-centres vosgiens.
    Le processus de revitalisation a pour ambition d'améliorer le cadre de vie de manière à répondre aux besoins actuels des habitants du territoire et visiteurs. Il implique une approche transversale qui mêle espaces publics, habitat, commerces, mobilité et enjeux environnementaux.
    Le dispositif bourgs-centres

    Porté par le Département des Vosges et l'Etat à la suite de nombreuses mesures pour redynamiser les centres villes, le dispositif bourgs-centres est mis en place en 2018. Cinq communes profitent alors du dispositif : Bruyères, Darney, Rambervillers, Raon l'étape, Xertigny. Bientôt rejointes en 2019 par quatre autres communes : Plombières-les-Bains, la Vôge-les-Bains et Vittel-Contrexéville.  En tout 22 communes des Vosges ont été présélectionnées et profiterons de la démarche sur les 10 prochaines années. 

    Pour mener à bien ce projet de grande ampleur censé structurer la vision de long terme des villes sélectionnées  l'Etat et le Département vont accompagner financièrement les collectivités.

    • Cela passe par le financement d'études d'aménagement pour analyser les points forts et faibles des villes, pour ensuite définir des scénarii d'aménagements et enfin permettre la création d'un programme pluriannuel de travaux qui seront effectués dans les deux communes.
    • La création d'un poste de chargé de mission qui a pour but de coordonner les différentes actions du projet en lien avec l'ensemble des élus, des partenaires et des bureaux d'études.
    • Enfin l'Etat et le Département assureront partiellement le financement d'une partie des investissements retenus sur la base des études et assureront un soutien technique et d'ingénierie tout en structurant le réseau département des chefs de projets revitalisation bourgs-centres.
       

    Les aménagements imaginés redessineront durablement le coeur des villes, leur forme sera diverse, allant de la destruction de friches, au ravalement de façade, à l'aménagement de certaines rues (repenser les places de stationnements, arborés les trottoirs…), la construction d'une piste cyclable entre Vittel et Contrexéville ou encore des aménagements paysagers ou fonciers pour permettre au centre bourg de rester dynamique et commerçant.

       
    L'étude d'aménagement
    Les villes de Vittel et Contrexéville se sont entourées des compétences de l'Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL) retenu comme assistant à maîtrise d'ouvrage sur l'opération. L'EPFL a choisi 3 bureaux d'études qui ont débuté leur travail en juin 2019, chacun oeuvrant sur des thématiques spécifiques :
    • Urbicus a produit des plans, des études paysagères et apporte des connaissances urbanistiques et architecturales à l'étude.
    • Lestoux & Associés ont produit une étude pour analyser le tissu économique et commercial des deux villes et apportent leur connaissances en termes d'habitats.
    • Trigo a produit différents diagnostiques techniques pour la réhabilitation ou la destruction de bâtiments clés des deux villes.



    Exemples d'aménagements imaginés
    bourg centre vittel vosges revitalisation
     
    Une démarche concertée

    Clé de la réussite du projet, une large concertation est entreprise pour enrichir ce travail d'étude. Une enquête a été menée auprès des commerçants et, deux temps forts ont permis aux habitants, usagers des centres-villes et forces vives du territoire de devenir acteurs de la démarche :

    • La balade urbaine du 26 juin 2019 a permis d'échanger avec le bureau d'études sur leur perception des bourgs-centres et ainsi d'alimenter le diagnostic.
    • Les ateliers participatifs du 6 novembre 2019 ont été l'occasion de partager les idées et confronter les aspirations de chacun.

    Vous portez un projet, souhaitez échanger sur le sujet ou rester informé ?
    N'hésitez pas à contacter le chef de projet dédié à la revitalisation des bourgs centres de Vittel et Contrexéville (voir ci-dessous).

     
    Petites villes de demain

    Les villes de Contrexéville et Vittel,  ont été sélectionnées en décembre 2020, au programme Petites villes de demain. Ce dispositif se couple à celui des bourgs-centres. Comme 17 autres communes dans le département des Vosges, les villes ont été choisies pour leur dynamisme, la variété de leurs projets, et leur engagement dans le développement écologique. Ce programme national permet la revitalisation des centres-villes et des centres bourgs des villes de moins de 20 000 habitants. Petites villes de demain a ainsi ciblé en France 1000 communes ou intercommunalités qui rayonnent et exercent pour tout le territoire qui les entoure, des fonctions essentielles de centralité : accès aux services, aux commerces, à la santé, activités économiques, évènementielles, culturelles… 

    Pour mener à bien ce projet l'Etat a prévu une enveloppe de 3 milliards d'euros jusqu'en 2026 et différents partenaires nationaux sont associés au programme : Banque des territoires, l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH), Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) complétant l'offre existante d'aide de la Région Grand-Est et du département des Vosges.
    Le programme s'organise autour de 3 piliers :

    • Le soutien en ingénierie pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en oeuvre leur projet de territoire, en particulier par un apport d'expertises.
    • L'accès à un réseau, grâce au Club Petites villes de demain, pour favoriser l'innovation, l'échange d'expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme.
    • Des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place.

    Avec le programme Petites villes de demain venant compléter le projet bourgs-centres, les deux villes montrent à nouveau leur volonté de travailler ensemble pour la construction des Vittel et Contrexéville de demain.

     

     


     
    Richard Muller, coordinateur de la démarche
    Originaire de la commune, c'est avec une bonne connaissance du territoire que le vittellois de 23 ans a pris ses fonctions de chef de projet dédié à la revitalisation des deux bourgs-centres depuis septembre 2020, succédant à Hugo Kintzler anciennement chargé de cette mission. Après deux années de classes préparatoires aux grandes écoles ENS D2 à Strasbourg et un master en économie du développement mention analyse économique des projets de développement à l'Université de Clermont-Ferrand (Auvergne), Richard partagera son temps entre les villes de Vittel et Contrexéville pour les trois années à venir. Au-delà de la gestion administrative du dossier, Richard effectue avant tout un travail de coordination entre élus locaux, bureau d'études, partenaires institutionnels, porteurs de projets et acteurs locaux pour garantir la bonne avancée du projet.

    vittel centre bourg richard muller