Environnement privilégié

Dotée de trois parcs, ainsi que d'un parc aventures et de rues bordées d'arbres, la Ville de Vittel, labellisée 4 fleurs, propose à ses promeneurs un territoire protégé, lieu privilégié pour le repos, l'oxygénation, la détente dans lequel le végétal dans toute sa diversité prend une part importante.
Plusieurs structures du territoire valorisent ce patrimoine naturel exceptionnel au quotidien, sans oublier la Ville de Vittel qui mène depuis de nombreuses années ces projets dans une logique de développement durable.
Le parc thermal de Vittel
Premier élément du patrimoine vittellois inscrit sur la liste nationale des Monuments Historiques, le parc sur lequel s'ouvrent les thermes offre un air de liberté particulier à celui qui le visite !
650 hectares de nature, de verdure, de silence, d'espace, d'oxygène. Des grandes perspectives paysagères, des jardins-promenoirs, des clairières aménagées autour de chalets, des horizons dégagés jusqu'aux lisières des forêts, le Parc Thermal de VITTEL offre au promeneur une véritable scénographie végétale.

Somptueux paradis vert, il offre à tous sport, détente et vie en plein air avec golfs et mini-golf, tennis, piscines, du Club Med mais aussi l'hippodrome,
les Jardins de la Terre, le Centre Equestre. Jardin des sources de Vittel et Hépar, il fait l'objet d'une politique de protection et de préservation particulière
par son propriétaire Nestlé Waters.
C'est essentiellement à pied ou à vélo que l'on y circule…. Histoire de s'oxygéner dans ce gigantesque poumon vert au centre de Vittel et profiter
d'un total dépaysement. Comme une impression d'être coupé du monde ! Pour un ressourcement sans égal.
Poursuivre ce moment sur les sentiers de randonnées (à pied et à vélo) …
Des bois et forêts enchanteurs, des sentiers longeant les golfs, l'hippodrome et tous les bâtiments thermaux s'ouvrent à vous sur des dizaines de kilomètres.
Avec des baskets, à pied et à vélo et pourquoi pas en cheval, vous retrouverez le tonus et la vitalité qui font tant vous sentir bien.
Les sentiers de randonnée pédestres et cyclables sont disponibles en téléchargement sur le site de l'Office de Tourisme .


Les aires de jeux : Parc de la Bienfaisante et Forêt-Parc 
Le jeu des enfants représente beaucoup plus qu'un amusement. C'est le symbole de la joie de vie partagée en familles et entre amis, des espaces qui encouragent
à la rencontre. Si vous vous promenez à Vittel avec des enfants en bas âge, vouus pourrez profiter de deux aires de jeux en sus d'un espace de balade inégalable, dans le parc thermal.
Au centre-ville, le parc de la Bienfaisante propose, au milieu d'un parc arboré et fleuri, des jeux pour les petits où ils pourront se détendre en toute sécurité.
Non loin, le city-park fait la joie des plus grands.

A la sortie de Vittel, sur la route menant à Contrexéville, petits et grands profitent d'un environnement exceptionnel de verdure, agrémenté d'une aire de jeux pour les jeunes de 3 à 12 ans, mais également d'équipements dédiés au bien-être, à la mise en forme et au sport proposé à tous.
 
    L'espace contigû offre de merveilleux instants insolites en visitant le site géré par Vit Tel ta Nature :
    cabanes de hobbit et dans les arbres, détentes et relaxation, animaux de la ferme...  Chacun y trouvera des occupations en symbiose avec la nature et le sport ou le bien-être qui sont l'ADN de Vittel et de la forêt parc.

     

    Un territoire protégé
    Vittel, dans un rayon de 5 kms, voit émerger, trois sources minérales totalement différentes. Ce cas est unique au monde, cette particularité
    est sa richesse et en fait un lieu exceptionnel.

    Consciente de la chance que représentent son sous-sol et son domaine de 600 hectares de verdure, Vittel s'est toujours attachée à préserver son
    environnement et sa biodiversité. Le désherbage de notre ville s'effectue de façon thermique, aucun produit phytosanitaire n'est utilisé et ce
    depuis plus de 30 ans.

    Et Vittel participe aussi au travers d'autres actions qu'elle mène en faveur de son patrimoine végétal et naturel, un environnement propice à
    l'amélioration de la qualité de vie sur la station.
    L'eau préservée et valorisée : un partenariat étroit avec Agrivair, filière de Nestlé Waters France 
    A la fin des années 80, Vittel lance en partenariat avec l'Inra un programme de recherche pluridisciplinaire visant à protéger le périmètre de ses sources,
    sans entraver le développement économique local.
    Ceci conduit en 1992 à la création d'une filiale Agrivair. Ainsi sur 10 hectares et 11 communes environnant les sources, tous les acteurs locaux, agriculteurs
    et collectivités locales se sont engagés à ne recourir à aucun pesticide et à revenir à des techniques anciennes, telles que l'utilisation de rapaces contre les mulots, les coccinelles contre les pucerons, la fabrication de compost avec des déchets verts etc.
    Il s'agit en effet de préserver la qualité des eaux minérales Vittel et Contrex en protégeant les sources des risques de pollution des sols en surface, notamment celle induite par l'agriculture (pesticides, engrais, antibiotiques).
    La protection des ressources s'étend à l'ensemble de la zone de captage, l'impluvium qui couvre 10 000 hectares pour les sources Vittel et Contrex .


     
     
    Extraits de l'article “Un pacte Ecoleau à Vittel” (article de Lise Barnéoud, Liberation Strasbourg, 9/2/2009) :
    « (…) L'aventure a commencé en 1989. Vingt ans ont passé. Depuis, le niveau des nitrates dans la nappe souterraine a chuté et le bassin-versant de Vittel peut s'enorgueillir d'être une “île verte”. (…)
    Rien qu'à Vittel, il y a trois golfs, un centre équestre, un hippodrome et 300 hectares d'espaces verts. “Nous nous sommes engagés dès le début à respecter le cahier des charges de Nestlé et on s'en sort très bien sans produits chimiques”, affirme Jean-Claude Millot, maire UMP de Vittel depuis 2001, qui vante
    le désherbage thermique, le compost et même les coccinelles élevées pendant sept ans pour lutter contre les pucerons. “Pour l'hippodrome, nous avons réintroduit des rapaces, comme le grand-duc et le hibou, afin de limiter le nombre de mulots”, raconte Philippe Pierre.
    La filiale de Nestlé participe également à l'étanchéification des routes à l'intérieur du bassin pour éviter des pollutions lors d'accidents.
    Et elle a aussi obtenu, après de longues négociations, l'autorisation de la SNCF de prendre en charge le désherbage thermique des voies ferrées.
    Enfin, elle a récemment lancé un partenariat avec Nestlé et la commune afin d'inciter les particuliers à remplacer leur cuve de fioul par du gaz de ville, pour éviter les fuites. “Nestlé a amené une nouvelle culture”, se réjouit le maire de la ville, dont 70 % des taxes professionnelles proviennent du minéralier suisse.
    Cet étrange pacte écologique entre agriculture et industrie est indéniablement un succès, désormais cité en modèle dans les réflexions sur la rétribution
    des services environnementaux. La teneur en nitrate des eaux en bouteille est tombée de 8 à 4,6 mg/l. »

    Une fleur d'or obtenue en 2019 pour une ville récompensée de 4 fleurs

     
    Attribution de la fleur d'or et confirmation des 4 fleurs par le "Conseil National des Villes et des Villages Fleuris".
    Vittel est une ville thermale touristique qui s'inscrit depuis toujours, dans une logique de préservation et de défense de son environnement.
    Parmi les valeurs qui l'animent, le développement durable est central. Attentive à la protection des gîtes hydrominéraux de la région gérés par Nestlé Waters
    et Agrivair qui plébiscitent Vittel comme « ville zéro pesticides », la ville demeure  très sensible également à son embellissement et fleurissement puisqu'elle
    a déjà obtenu le label 4 fleurs dans le cadre de la démarche continue de la  qualité de vie des  « Villes et villages fleuris ».  Ce Label a été remis en jeu en 2019.

    La ville tient à valoriser les atouts et enjeux contribuant à sa renommée, tant au niveau de sa fréquentation par les touristes et les curistes qu'au niveau
    des démarches « développement durable » qui sont mises en place.
     Par conséquent, le maintien des 4 fleurs est un challenge qui respecte les fondements même de l'histoire de cette ville :
    • Le développement durable (actions en faveur de la biodiversité, des ressources naturelles, du respect du patrimoine végétal, de la gestion de l'énergie,
      des déchets verts …
      )
    •  Les actions vers les touristes, curistes, les services de la ville et de la population ainsi que tous les gestionnaires de l'espace public
    Mais les enjeux devront être sensibles aussi au potentiel prospectif et créatif des  acteurs du fleurissement de la ville, pour assurer une meilleure qualité
    de vie aux citoyens. Il sera nécessaire de développer alors de :
    •  La cohérence entre le contexte culturel, économique et environnemental actuel et futur
    • La créativité et  l'émergence de nouveaux concepts
     
    Le maintien des 4 fleurs est conditionné par une démarche continue d'embellissement de la ville mais elle  doit  dépasser ce niveau d'exigence récurrent pluriannuel, en mettant en valeur des actions ponctuelles, dynamiques, prospectives, coordonnées et orientées sur la protection de la nature, la créativité
    et sur l'imagination de ces concepteurs.

    Ce sont les raisons qui ont conduit la Ville de Vittel à imaginer la manifestation « jardins éphémères » réalisée par les bénévoles et/ou associations locales et le lycée d'horticulture Roville aux chênes et de Fays Billot. La collaboration avec les acteurs locaux rentre dans une logique « développement durable » puisque cela implique un moindre déplacement mais garantit une meilleure connaissance des uns et des autres. Le DD passe d'abord par l'émergence d'un collectif avant
    de pouvoir faire des actions dans notre cité thermale.